CSSS d’Antoine-Labelle, Centre de Service de Rivière-Rouge

Rivière-Rouge, 15 - Laurentides

Secteur(s) d'activité

Institutionnel
Santé

Promoteur du projet

N/A

Chaudière

Construite en 2013

Type d'approvisionnement

Plaquettes

Témoignage(s)

Brian Kenney est chef de service à la direction des services techniques au CISSS des Laurentides. Si un dégât d’eau survient, c’est lui qu’on prévient. Il accepte de mettre de côté son travail quelques instants pour parler de la chaudière au mazout du Centre de services de Rivière-Rouge, changée en 2013 pour une qui utilise plutôt de la biomasse. Et pas n’importe quelle biomasse: des copeaux de bois de provenance locale. Dans la foulée d’actions diverses en matière d’économie d’énergie, cette transition a été selon lui la plus payante de toutes.

« On est fier, certain! Seigneur! La biomasse, c’est beaucoup moins cher que le mazout et c’est moins polluant. » Benoît Séguin, président de la Coop forestière qui fournit cette biomasse, souligne que ces résidus n’auraient de toute façon pas trouvé d’acheteurs, et qu’ils se seraient tout bonnement décomposés en nature. « Ils auraient dégagé des GES [gaz à effets de serre], les mêmes qu’en les brûlant. Donc on parle d’un gain environnemental si on compare au mazout », souligne-t-il. Aux dires des deux hommes, cette transition énergétique s’est accompagnée de son lot de défis techniques. Mais les avantages de ce « circuit local » sont absolument évidents.

En savoir plus sur Vision Biomasse 
En savoir plus sur Les projet de la vallée de la rivière rouge