Institutionnel

Fabrique de la paroisse de Notre-Dame-de-l’Assomption

Les Éboulements
Capitale-Nationale

Chaudière:
80 kW (église) 50 kw (presbytère)

Construite en 2015

Type de chauffage:
eau chaude

Type d'approvisionnement:
Granules

En remplacement de 30 000L de mazout par an

Économie:
50% pour l'église seulement

par année

Amélioration
du bilan GES:
81 tonnes

de GES par année

La Fabrique de la paroisse de Notre-Dame-de-l’Assomption a converti en 2015 le système de chauffage de l’église et du presbytère. les chaudières au mazout de ces deux bâtiments ont été démantelées et remplacées par une chaudière alimentée aux granules de bois, d’une puissance de 80 kW pour l’église, et une chaudière alimentée aux granules de bois de 50 kW pour la paroisse. Des réserves de granules de bois ont été installées dans le sous-sol des deux bâtiments. Pour un coût de projet total de 147 000$, la Fabrique a bénéficié d’une subvention de 98 000$ du Programme Bioénergies du MERN.

En savoir plus sur le projet.
En savoir plus sur la Municipalité des Éboulements.

Notre gouvernement continue d’affirmer son leadership en offrant à la communauté le soutien nécessaire à la mise en place de mesures d’efficacité énergétique visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec. Je salue l’initiative de la Fabrique de la paroisse de Notre-Dame-de-l'Assomption qui, grâce à ce projet, diminuera ses émissions de GES de près de 81 tonnes chaque année, ce qui équivaut à retirer 23 véhicules de nos routes.

placeholder

Caroline Simard

Députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire du premier ministre

La facture pour le chauffage de l’église a diminué de moitié avec cette nouvelle technologie. Selon les hivers, les coûts annuels pouvaient atteindre jusqu’à 37 000$.

placeholder

Simon Tremblay

Président de la Fabrique des Éboulements

Le projet en images